Lo bilinguisme

  • Le bilinguisme pour tous

La Calandreta est une école gratuite et laïque.
L’enseignement dispensé suit les programmes de l’Education Nationale, en introduisant une composante fondamentale : le bilinguisme.

Calandreta Pergosina propose un véritable projet pédagogique basé sur l’immersion linguistique et les bienfaits du bilinguisme précoce. Au sein de la Calandreta, les enfants pratiquent l’occitan en immersion tout au long de la journée et de leurs activités.

  • L’attachement à une culture et à un territoire…

La langue de l’école est le limousin, dialecte occitan parlé à Périgueux. Donner aux enfants l’accès à la langue et à la culture occitane, c’est leur offrir la possibilité de s’intégrer plus facilement à leur environnement social et culturel.

  • …et une ouverture sur le monde et les autres

A l’opposé de la notion de repli identitaire, le bilinguisme façonne des enfants curieux des autres et des autres cultures. Il favorise en particulier l’apprentissage des langues étrangères, dont la connaissance aujourd’hui est une nécessité.

À la Calandreta, la langue occitane n’est pas seulement enseignée, c’est elle qui enseigne…
Pour cela, la scolarité dès la maternelle est menée selon le principe de l’immersion : la seule langue utilisée par l’enseignant est l’occitan.
L’apprentissage de cette langue se fait alors naturellement puisqu’elle devient outil d’acquisition d’un savoir.

  • On considère 3 stades dans l’acquisition d’une langue

Le seuil de compréhension

Le seuil de compréhension est, en général, rapidement atteint dès la petite section de maternelle par l’utilisation constante d’une langue dont le vocabulaire est en relation directe avec le vécu quotidien de l’enfant, ses centres d’intérêt immédiats et ses compétences.

Le seuil de communication

Ce n’est que lorsque le seuil de communication a été atteint, en particulier au niveau des institutions pédagogiques, que l’échange enfant-enseignant peut se faire en occitan et que la langue prend son sens réel de vecteur d’enseignement et d’outil pour l’acquisition du savoir.

Le seuil de conceptualisation

Le seuil de conceptualisation est en général atteint avant la fin de la scolarité en maternelle. Ce n’est qu’à ce stade que l’enfant peut avoir une utilisation complexe de la langue tant dans son rôle d’outil que dans son utilisation à des fins scientifiques (mathématiques par exemple). L’enfant est alors en situation optimale pour l’apprentissage systématique de la lecture, de l’écriture et des opérations mathématiques de base.
Les écrits travaillés en classe, jusqu’à la fin du C.P., sont en occitan. Ceux-ci sont pour la plupart des productions d’enfants.

En apprenant à lire l’occitan, ils apprennent à lire.

Le français est introduit progressivement à partir du C.E.1, comme langue enseignée et comme langue d’enseignement : certains apprentissages peuvent se faire en français afin d’acquérir le vocabulaire technique nécessaire ; autant que possible, un enseignant distinct est porteur de chaque langue.

Cette démarche pédagogique s’inspire de travaux de linguistes et psycho-linguistes (Claude Hagège, Jean Petit) et d’expériences d’écoles étrangères, canadiennes en particulier, pratiquant le bilinguisme par immersion.

  • L’engagement des parents

Au-delà de la dimension scolaire, la Calandreta est aussi une association. Les parents s’investissent dans la vie associative, participent aux animations, contribuent à la vie scolaire et à l’administration de l’école.