Lòs cicles escolars

Les cycles définis par l’Education Nationale sont appliqués à Calandreta, le bilinguisme et la pédagogie active permettant une approche différente de ceux-ci.

Cycle 1 (toute petite, petite, moyenne et grande sections de maternelle)

Cycle des apprentissages premiers

Les principaux objectifs de ce cycle se défroissent suivant 3 axes.

  • Apprentissages dans tous les domaines : lecture, graphisme, mathématiques, repères dans l’espace, jeux sportifs, éveil sensoriel avec une progression dans l’année.
  • Vie sociale : l’enfant apprend à respecter les lois de la classe et de l’école, à se structurer dans l’espace et dans le temps, à gagner en autonomie.
  • Installation du bilinguisme par l’immersion : dans un bain de langue permanent, le bilinguisme s’installe de façon progressive.

 

Cycle 2 (grande section, C.P., C.E.1)

Cycle des apprentissages fondamentaux

Dans ce cycle les enfants entrent dans le monde de l’écrit.

  • L’apprentissage de la lecture est étalé sur tout le cycle 2, suivant les instructions de l’Éducation Nationale.
  • Les Calandrons vont apprendre à lire dans deux codes différents : occitan et français. Il n’y a pas d’antagonisme entre la lecture en français qui est surtout travaillée en fin de cycle 2 et la lecture en occitan. Cela se fait naturellement. L’une sert l’autre.

 

Cycle 3 (C.E.2, C.M.1, C.M.2)

Cycle des approfondissements

Pendant le cycle 3, tout le travail du cycle précédent se poursuit et s’approfondit à l’aide de techniques donnant du sens aux apprentissages.

  • La correspondance où l’on écrit pour être lu et on lit ce que les correspondants ont écrit.
  • Le texte présenté librement, choisi, mis au point par la classe et socialisé par le journal de la classe.
  • La recherche s’exerce de la même façon sur le réel pour les mathématiques.
  • Dans le cadre du programme de Calandreta intitulé ‘‘Familles de langues’’ (Latinitas), une sensibilisation au phénomène de compréhension immédiate de langues sœurs de l’occitan a lieu dès le C.E.2.